Sélectionner une page

Ensemble Folklorique National « Mengo »

La presqu’île du Kamtchatka, située à l’extrême Est de la Sibérie, s’étend sur environ 1200 Kms entre la Mer d’Okhotsk, la Mer de Béring et l’Océan Pacifique. La ville principale est le port de Petropavlovsk-Kamchatsky.

Les habitants indigènes du Kamtchatka sont des pêcheurs organisés en clans matrilinéaires, chamanistes. Ils commencent à s’ouvrir à l’élevage du renne.

Parmi ces peuples, les Koriaks, les habitants du nord du Kamtchatka qui composent l’Ensemble folklorique national «Mengo», ont fondé de nouveaux campements authentiques.

«Mengo» fait revivre les fêtes d’autrefois. Les jeunes filles portent des robes aux motifs mandchous, mais cousues dans de la peau de poisson. Par la danse, les jeunes renouent avec une mémoire. Leurs danses célèbrent la vie : l’attaque d’un ours, la chasse à la baleine, la naissance d’un enfant, la beauté de l’amour et de la toundra, en particulier dans la danse du «gaga», l’oiseau sacré qui plongea dans la mer et en ramena la terre.

Nul ne peut oublier les «mouettes», femmes devenues oiseaux, moment de communion totale avec la terre divinisée. Leurs chants de gorge imitent la nature.