Sélectionner une page

La Saltarelle de  Wavre

Née au lendemain des « Jeux de Jean et Alice » en 1987, jeu à caractère médiéval ayant lieu tous les cinq ans et évoquant la remise de la « Charte des Libertés et Franchises communales » en 1222, par Jean, Seigneur de Wavre et Alice, sa dame, la « Saltarelle » est un groupe de danses et musiques, anciennes et traditionnelles spécialisé dans l’étude et la représentation de danses pratiquées en Wallonie à différentes époques.

Un travail minutieux, de fréquentes répétitions et des collaborations fructueuses avec des chorégraphes renommés, tel Marc Malempré (historien, musicien et chorégraphe de danses wallonnes), lui ont permis de faire connaître ses compétences en Belgique et à l’étranger.

La réalisation des costumes se fait au sein du groupe même, pour coller à la réalité de l’époque choisie, tout cela à partir des documents d’époque et de la région.

La « Saltarelle » présente des suites de danses qui vont des danses populaires et nobles de la Renaissance à des danses wallonnes de différentes factures en passant par des danses du XVIIIème françaises ou anglaises.

En abordant les contredanses wallonnes, quoique répandues dans toute l’Europe occidentale, ces danses font partie de notre patrimoine et méritent d’être sauvées de l’oubli.

Ces danses, un peu techniques, du XVIIIème siècle, se sont pratiquées dans les salons et bals bourgeois avant de devenir populaires.

Les danseurs sont accompagnés de musiciens jouant de l’accordéon diatonique, de la cornemuse, de la flûte, de la guitare, de la harpe et du violon, leurs musiques étant tout à fait remarquables.

Le but du groupe est de démontrer que « Tradition et Folklore » sont des notions qui peuvent rassembler.

La « Saltarelle » croit que la transmission de ces valeurs est importante. Transmission par les spectacles, par les ateliers qu’ils désirent ouvrir à tous ceux qui veulent mieux connaître nos racines, par la musique et la danse, par son « Festival International Macadanse » qui est une porte ouverte aux autres cultures.

La « Saltarelle » se met au service d’organisateurs de spectacles lors de manifestations à caractère historique comme l’« Ommegang » à Bruxelles mondialement connu, le « Festin de Lessines », les « Fêtes de Mariemont » (500ème anniversaire de Marie de Hongrie), La « Joyeuse Entrée du Prince-Evêque Erard de la Marck », le « Cortège des Géants ».

Á leur palmarès, plusieurs festivals internationaux programmés en Belgique : Schoten, Oostrozebeke, Dendermonde, Saint-Ghislain, Marcinelle, Tournai mais aussi à l’étranger : Écosse, France, Hongrie, Pays-Bas et Portugal.

C’est dans la continuité de la découverte des groupes folkloriques wallons que le « Festival Mondial de Folklore de Jambes –Namur »  reçoit la « Saltarelle », qui, nous présente une suite de danses wallonnes : Passe-pied de Vieux-Ville, Valse de Bastogne, Contredanse de Bastogne, Gaillarde, Ballotine, Maclotte d’Emeroule, Aredje d’Otrée, Troika de Bertrix, Allemande d’Erezée, Joyeuse, Guise et Maclotte Maurugru.