Sélectionner une page

41e Festival International de Folklore de Jambes
« Danses et Musiques du Monde » – Du 18 au 21 août 2000

L’AFFICHE ET LA VIE DU FESTIVAL

LES GROUPES

Espagne

GRUPO FOLKLORICO CULTURAL FARO DE MASPALOMAS
de San Fernando de Maspalomas (Gran Canaria)

Le Grupo Folclorico Cultural Faro de Maspalomas créé en 1984, compte aujourd’hui une quarantaine de membres dont des danseurs, chanteurs, instrumentistes et possède un répertoire de quelque 150 thèmes propres au folklore des Canaries et qui est encore aujourd’hui remis à jour en raison de constantes recherches dans les différents villages des diverses îles.

Le groupe ne compte plus les nombreuses participations aux diverses manifestations religieuses, qui se déroulent régulièrement sur l’île, tout comme celles dans les établissements touristiques.

Ils sont également présents à de nombreux festivals sur le continent, en Espagne et aux Iles Baléares. L’ensemble a enregistré de nombreux chants et musiques, a participé à de nombreux programmes culturels à la télévision nationale espagnole, mais également à l’étranger, comme en Allemagne.

Il est à l’origine de la création d’une « Misa canaria » (Messe des Canaries) reprenant de nombreux chants liturgiques propres aux Iles Canaries et qui a fait l’objet également d’un enregistrement sur CD. En 1999, il remporte le premier prix de chant et musique au Festival des Amandiers en fleurs d’Agrigento, Sicile.

France

GROUPE FOLKLORIQUE DE LA HAUTE-LANDE « BOUHEYRINS & BOUHEYRINES »
de Labouheyre

Le groupe a été fondé en 1961, par Gilbert Ibarrart et à, principalement un caractère culturel, désirant maintenir par ses activités, le folklore, les traditions et les coutumes Landaises. Son répertoire, ses musiques et ses costumes ont fait l’objet de longues recherches faites dans le Département des Landes.

Composée uniquement de bénévoles, l’association participe à des manifestations en France et en Europe, dont Jambes en 1991, tels que festivals, fêtes locales, animations, mais elle accueille également des groupes pour leur faire découvrir la région des Landes et son Parc Régional Naturel et leur écomusée de Marquèze.

La danse caractéristique des Landes est le rondeau dont les pas et les évolutions varient selon les villages, mais aussi selon l’adresse et l’agilité des danseurs qui, faut-il le rappeler évoluent aussi bien au sol qu’en échasses, tenant les spectateurs en haleine.

Grande-Bretagne

ROYAL SCOTTISH COUNTRY DANCE SOCIETY
de Newcastle upon Tyne, Écosse

Pour répondre aux objectifs de notre festival, trois associations distinctes se sont réunies sous les auspices du Royal Scottish Country Dance Society, afin de présenter la musique et les danses traditionnelles d’Écosse. Le RSCDS fut fondé en 1923, dans le but de sauvegarder ces danses traditionnelles. Le Roi George VI donna son accord pour qu’il porte le titre de Royal et la Reine Elisabeth II en est aujourd’hui la marraine. Ayant son siège à Edimbourg, l’association compte aujourd’hui plus de 150 délégations régionales dans le monde entier. Celle de Newcastle est l’une des plus importantes avec ses quelque 400 adhérents. Les danseurs nous offriront des danses rapides ( » reels  » et « jigs  » et lentes  » strathspey  » accompagnées de violon, accordéon et des cornemuses.

Le corps de Ballet de Highland de Seunaid existe de plus une dizaine d’années et compte une quarantaine de membres âgés de 4 à 25 ans. De nombreuses élèves ont participé à divers concours et danses traditionnelles écossaises et ont remporté plusieurs hampionnats.

Sous la direction du Major Roger Bayes, nous accueillerons Les Cornemuses et Tambours de Norwich, faisant partie de l’Orchestre Municipal. Ceux-ci portent l’uniforme militaire d’apparat, avec le  » tartan  » Modem Caledonian. Le tartan étant un tissu de laine écossais à carreaux. Chaque clan et chaque régiment à son tartan.

Hongrie

SZAZSZORSZÉPTANCEGYUTTES
de Martonvasar

Créé en 1979, l’ensemble est composé de jeunes de la ville de Martonvasar et ses alentours, qui ont réalisé qu’il fallait conserver la tradition hongroise, particulièrement celle de la musique et de la danse.

Cela leur a valu un très beau palmarès dans leur propre pays et en Europe.Leur répertoire reflète la richesse et la variété des danses et musiques hongroises du bassin carpathe. C’est par le biais de scénettes, reprenant la tradition des villages que le spectacle est offert au public. Chaque année, ils organisent également des cours d’été
de danses et de musiques. Le « Marton Band » qui accompagne le groupe utilise d’authentiques instruments folkloriques.

Israël

NAZARETH-ILLIT DANCE ENSEMBLE THE IRIS OF NAZARETH
de Nazareth-Illit

L’ensemble folklorique a vu le jour en février 1980, à l’initiative de la Municipalité de Nazareth-Illit.

Le répertoire du groupe tire son inspiration des traditions juive s et de l’héritage des communautés qui, de part leur implantation en Terre Sainte, apportent un bagage culturel très important mixé à une chorégraphie contemporaine.

Cet ensemble compte aujourd’hui des milliers de danseurs ayant terminé leur formation universitaire et une centaine de membres, notamment de très jeunes.

Il a participé à de nombreuses manifestations tant au niveau national, notamment au Festival MAATAF et au Carmel Dance Festival comme au niveau international, étant envoyé comme représentant du Ministère de la Culture et des Affaires Etrangères, auprès des Communautés juives partout dans le monde : Afrique du Sud, Argentine, Roumanie, Hongrie, etc. Il compte également plusieurs 1ers prix à son palmarès: Rodiport, Johannesbourg, Constants (Roumanie), et un 2ème prix à Dijon (France). Le groupe qui nous visite est composé de 32 participants dont 6 musiciens.

Italie

COMPAGNIA MEDITERRANEA « VECCHIA GffiGENTI »
d’Agrigento, Sicile

Le groupe folklorique « Vecchia Girgenti » est né en février 1982 d’une initiative de quelques jeunes passionnés des traditions populaires avec le but de rechercher et de diffuser les traditions historiques, folkloriques et culturelles du peuple sicilien. Les costumes présentés par les membres du groupe s’inspirent du 19ème siècle, moment particulier au niveau économique et social pour la Sicile, qui a subit la présence de différentes civilisations (grecque, romaine, turque, arabe, espagnole, normande, etc.).

Le groupe se propose de transmettre ce bagage précieux de culture populaire par le biais de musiques et de danses très vivantes comme la tarantelle, la mazurca et la polka qui, bien que d’origine polonaise se voient ici quelque peu transformées. C’est pour nous aussi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir certains instruments de musique typiques et parfois curieux, comme le marranzano, la riscalettu (flûte droite en roseau), le
quartara (broc en terre cuite), le tammuru (montage en bois avec taie de chevreau). L’orchestre comprend également accordéon, mandolines et guitares. L’ensemble qui sera présent en Belgique pour la première fois a entre 18 et 30 ans et a, depuis sa création, visité outre l’Italie, la Sardaigne, la France, le Portugal, Israël, les États-Unis, le Brésil, la Finlande, la Pologne, l’ex-Union soviétique, l’Irlande, la Grèce et début de l’an 2000, Taiwan.

République populaire de Chine

THE SHANXI OPERA SCHOOL FOLK ART ENSEMBLE
de Shanxi

Cet ensemble composé de 120 membres, placé sus la direction de Mr Zao Yinbang, a été fondé en juillet 1993 à Shanxi, pour préserver l’héritage culturel d’un pays qui est menacé aujourd’hui d’un modernisme envahissant.

Les 32 danseurs et musiciens présents à Jambes sont principalement des professeurs, et ont comme principale mission, celle de nous faire découvrir différents aspects de la civilisation chinoise.

C’est au prix d’un entraînement méthodique et rigoureux que cette troupe a atteint un niveau technique remarquable. Le Shanxi Opera School Folk Art Ensemble s’est produit dans de très nombreux pays dans le monde , des programmes télévisés, etc. Nous découvrirons les ballets de la Cour dans un déferlement de costumes de toute beauté, des ballets issus de la vie rurale plus austère mais chargés de symboles, le théâtre chinois avec ses masques et ses réalités, les arts martiaux, des chants d’amour et de guerre, composant un hymne de toute beauté à la civilisation chinoise et l’enthousiasme d’une troupe jeune pleine d’allant et de talent, passionnée par le passé de tout en peuple. Bref, la Chine pour la première fois à Jambes.

Belgique

LA FRAIRIE DES MASUIS ET COTELIS JAMBOIS


La cité mosane de Jambes, devenue aujourd’hui le siège de nombreux bâtiments de la Région Wallonne, fit partie durant des siècles de la Principauté de Liège. Là où s’élèvent actuellement des buildings, les terrains étaient consacrés à l’agriculture qui était l’activité économique principale. Sur les coteaux, la vigne était cultivée par les Masuis, tandis que dans la plaine , les Cotelis s’adonnaient aux cultures maraîchères.

1960-2000 … La Frairie des Masuis et Cotelis Jambois, groupe de danses folkloriques traditionnelles wallonnes est fière de souiller cette année ses 40 bougies. Durant une semaine, elle a reçu à Pâques le groupe portugais de Luz de Tavira (Algarve) qui l’avait accueilli en 1999.

Durant les derniers mois, les 70 danseurs et musiciens (enfants et adultes) se sont produits un peu partout en Belgique et le calendrier affiche complet jusque fin septembre. Pour terminer son jubilé avec fastes, c’est vers le Sénégal que le groupe s’envolera fin décembre, pour participer au festival de folklore et de percussions de Louga. Les costumes, aux couleurs chatoyantes, sont ceux qui étaient portés par les paysans les dimanches et jours de fête au 18ème siècle.

Polkas, arèdjes, valses, quadrilles, … c’est un répertoire très varié qui vous sera présenté tout au long de ce festival.