Mexique

 

« Compañía Nacional de Danza Folklórica » de Ciudad de México

 

Créé en 1975, sous le nom de “Ballet Folklórico de la Dirección General de Educación Tecnológica Industrial”, le Ministère mexicain de l'Éducation publique le ratifica, en 1973, sous le nom de “México Ballet Folklórico”.

Dès 1980, la compagnie présente son spectacle de par le monde: Allemagne, Chili, Colombie, Equateur, France, Honduras, Hongrie, Italie, Panama, Pérou, Suisse, Yougoslavie.

Reconnaissant son intense activité professionnelle et la qualité de ses prestations, l’«Institut National des Beaux Arts et de Littérature» lui offre, en 1984 un mois de représentations au «Palais des Beaux-Arts» de la capitale mexicaine, lui octroyant son nom actuel: «Compañía Nacional de Danza Folklórica».

Forte de sa nouvelle appellation, la compagnie mexicaine se produit dans de nouveaux pays: Albanie, Belgique, Chine, Costa Rica, Danemark, Espagne, Equateur, États-Unis, France, Guyane, Honduras, Hongrie, Italie, Martinique, Nicaragua, Panama, Pérou, Portugal, Suisse, Venezuela et Yougoslavie.


Cimentant, au cours des années, son prestige national et international, reconnue par d’excellentes critiques journalistiques, la «Compañía Nacional de Danza Folklórica» a participé aux plus prestigieux festivals folkloriques et culturels mondiaux, prestant aux côtés d’institutions, de renom international, telles des orchestres symphoniques ou des compagnies de théâtre, d’opéra, de danses classique ou contemporaine.

Difficile d’évoquer cette compagnie sans citer Madame Nieves Paniagua, qui fit partie de troupes réputées: «Ballet des Beaux-Arts», «Ballet national du Mexique», «Ballet populaire du Mexique» et «Waldeen Ballet». Danseuse talentueuse mettant en exergue les chorégraphies de personnalités telles que : Guillermo Arriaga, Guillermina Bravo, Gloria Contreras, José Limón, Ana Merida, Rosa Reyna, Anna Sokolow et Waldeen.

N’oublions pas, non plus, son implication pédagogique, ayant été la 1ère directrice de l'«École Nationale de Danse folklorique», ayant, aussi, dirigé l'«Académie de Danse mexicaine» et différentes écoles professionnelles, sans perdre de vue qu’avec une équipe d’enseignants, elle est à l’origine de la création du système national d’éducation professionnelle de la danse, ainsi que du plan de diffusion de la danse folklorique mexicaine, par le biais des différentes ambassades étrangères présentes sur le territoire mexicain.

Le professeur Paniagua a lutté pour la reconnaissance et l'anoblissement professionnel du professeur et du danseur de danse folklorique, un objectif qui l'a incité à se consacrer entièrement à la Compañía Nacional de Danza Folklórica.
Ses plans de travail, techniques d'enseignement, objectifs précis et la discipline ont contribué de manière significative, à ce que la danse folklorique obtienne la reconnaissance culturelle qu'elle mérite.

En outre, elle est la récente lauréate du Prix Coatlicue, en reconnaissance de son long parcours pour la promotion de la danse et du folklore, elle fait partie, désormais, du «Système national des Créateurs».

La Compañía Nacional de Danza Folklórica vous offrira un spectacle haut en couleurs avec un répertoire époustouflant puisé dans chaque région du pays comme celui de Oaxaca, Jalisco, Veracruz, Nuevo León, Michoacán, Nayarit, Chiapas …ou plus culturel telles les périodes aztèque et préhispanique développant leur histoire et leurs coutumes.
On peut dire que les Mexicains ont un sens développé de l’art ancestral. Aussi aurons-nous le grand plaisir d’écouter les Mariachis, ces musiciens ambulants, devenus au fil du temps un véritable emblème national entièrement ancrés dans la culture mexicaine et qui accompagnent cette troupe qui nous revient après 27 ans à Jambes !

 

  • groupe_2016_mexique_01
  • groupe_2016_mexique_02
  • groupe_2016_mexique_03
  • groupe_2016_mexique_04
  • groupe_2016_mexique_05
  • groupe_2016_mexique_06