Sélectionner une page
ESPAGNE

Grupo de Coros y Danzas VEGA DEL SEGURA
de Murcia
Cet ensemble folklorique a vu le jour en 1970 et nous a fait l’honneur de sa présence lors de notre 27ème édition, en 1986. Depuis sa création, le groupe a misé, principalement sur son désir de sauvegarder les coutumes qui peu à peu se perdaient, aussi bien au niveau folklorique, gastronomique, que vestimentaire.

Ce groupe VEGA DEL SEGURA a participé à un grand nombre de festivals et de manifestations folkloriques régionales dans sa province ainsi que dans de nombreux pays européens.
L’ensemble du groupe est composé d’un corps de ballet, d’instruments de musique à corde (guitares, bandurrias, luths,) ainsi que d’autres particuliers à la région (postizas, castagnettes, tambourins) et d’un chœur à voix mixtes.

Les costumes typiques (ils en comptent jusqu’à huit différents) sont issus des différentes zones de Murcie, celui des campagnes et celui du “dimanche o de luxe”. Découvrons les jotas, parrandas, malagueñas, seguedillas et autres danses que l’on retrouve partout dans ce “ Jardin de l’Espagne”.

GÉORGIE

Ensemble de Chants et Danses MERCURI
de Khoutaissi
La polyphonie géorgienne est connue dans le monde. Les danses géorgiennes ont captivé les cœurs des hommes de tous les continents de la terre. Elles prennent leur source aux temps les plus éloignés. Les gens ont gardé soigneusement les traditions de leurs ancêtres.

Dans la danse et le chant sont représentés l’âme des gens, le cœur ouvert pour des amis, la lutte pour un futur meilleur et pour une vie heureuse. Les danses sont souvent rapides et spectaculaires, comme par exemple la danse du sabre, mais elles peuvent aussi se faire lentes et dignes.

L’ensemble folklorique MERCURI dirigé par Mr Sosso Tchêichvili et son chorégraphe Nougzare Ninidzé été créé en 1986 et a participé à de nombreux festivals et concours internationaux : Pologne, Allemagne, Finlande, Iran, Italie, etc. L’ensemble a donné beaucoup de concerts de bienfaisance en ex-URSS.

En 1989, MERCURI a pris part au festival d’enfants du monde où il s’est vu décerner le Grand Prix et le titre de lauréat. Les danseurs de l’ensemble MERCURI sont détenteurs de nombreuses médailles d’or et d’une multitude de récompenses. Actuellement, le but de cet ensemble est de continuer les traditions du folklore géorgien.

INDE

Gulabi Sapera & Party of Rajasthan
de Jaipur, Rajasthan

Alors que nous avons déjà reçu à Jambes des ensembles folkloriques du Punjab et d’Ahmadabad , c’est la région du Rajasthan et plus particulièrement de la ville de Jaïpur (la ville rose) qui viendra présenter son folklore. Cet État de l’Inde est mondialement connu pour ses maharadjahs, les magnifiques palais et constructions, dont le plus célèbre est sans nul doute le mausolée du Taj Mahal.

Cet ensemble mené par Gulapi Sapera chante et danse également, à l’occasion, des mélopées du Rajasthan, dont les rythmes ont donné naissance à la tradition gitane. Les danses sont pleines de fierté comme celle du flamenco, accompagnée d’une musique indienne similaire.

Ce folklore est très beau, enivrant et ensorceleur à la fois. Le programme comprend également une superbe danse dédiée au serpent. A cet instant nous ne savons toujours pas si l’animal a obtenu ses documents de voyage …

MEXIQUE

Grupo Itahtia nan ma Nanclia
de México, D.F.
Première visite de cette troupe que nous accueillons à Jambes et dont le nom signifie “ Danse, tu es la reine ! ”

La Troupe est accompagnée d’un “ Mariachi ”, sans lequel bien sûr, la fête ne serait pas tout à fait mexicaine, soit un total de vingt-deux artistes, danseurs et musiciens qui seront parmi nous. Ce groupe s’est forgé une belle réputation au Mexique avant qu’il ne tente cette année, l’aventure d’un voyage en Allemagne et en Belgique.

Cet ensemble nous présentera quelques facettes du folklore mexicain, qu’il s’agisse des danses d’origine espagnole que celles puisées dans les traditions indiennes préhispaniques. Son spectacle est dans la grande tradition des groupes que le Festival de Jambes présente chaque année.

INDONÉSIE

Enggar & Associates
de Barat, Jakarta
Nombreux sont ceux qui rêvent de paysages paradisiaques lorsqu’on parle de l’Indonésie et ses quelques 3.000 îles dont notamment Java, Sumatra, Jakarta, Dayak et les Célèbes et leurs ethnies si différentes les unes des autres.

Depuis 1989, l’ensemble ENGGAR & ASSOCIATES de Barat, Jakarta a comme objectif de perpétuer la culture indonésienne et plus particulièrement par le biais de danses traditionnelles. Sur place, cet ensemble va d’écoles en universités pour enseigner aussi bien la musique que les danses traditionnelles.

Issu d’un pays aux nombreuses facettes culturelles et religieuses, l’ensemble ENGGAR & ASSOCIATES nous offre un éventail de danses, telle la danse célébrant la récolte du riz, celle du héros extrait de contes javanais, ou encore celle qui unit la culture régionale et islamique.

Tout est cela accompagné d’une quantité d’instruments locaux comme les tambours (gendang, indang, talempong, pupuik, etc.) et autres.

L’ensemble ENGGAR & ASSOCIATES par le biais de quelques danses et musiques traditionnelles retracera de la sorte un portrait le plus réel possible d’Indonésie, sans oublier la diversité et la couleur qui émanent de leurs costumes richement travaillés.

ROUMANIE

SOMESUL-NAPOCA
de Cluj – Napoca
L’ensemble de danses et de chants folkloriques SOMESUL-NAPOCA de l’Ecole d’Art de Cluj-Napoca a été fondé en 1973. Son but essentiel est de conserver et de cultiver la création populaire authentique de Roumanie, de la province de Transylvanie en particulier.

L’ensemble interprète, outre les fameuses danses roumaines, seulement des danses et des chansons authentique, recueillies directement par les folkloristes du groupes dans les villages. Ce sont des chansons et des danses qui relèvent les caractères spécifiques de leur création populaire, la vivacité, la variété mélodique et rythmique, la sensibilité.

Les instrumentalistes et les solistes témoignent d’une maîtrise artistique particulière. L’orchestre emploie un grand nombre d’instruments originaux comme le violon–clairon, le taragot, la flûte, le petit tympanon, la bannière ornée de rubans pour les noces, le daireaua et bien entendu la flûte de pan.

Dès sa création, l’ensemble a obtenu de nombreux prix tant en Roumanie qu’à l’étranger, comme la France, l’Angleterre, le Canada, l’Afrique du Sud, les États-Unis ou même encore la Chine pour n’en citer que quelques uns.

BELGIQUE : LA WALLONIE

Frairie des Masuis et Cotelis jambois
de Jambes
Depuis 1960, l’année de sa création, la Frairie des Masuis et Cotelis fait revire les traditions ancestrales. Le costume, aux tons chatoyants, est celui qui était porté au XVIIIème siècle, le dimanche et jour de “ dicausses ”. Il fut réalisé d’après des gravures et tableaux exposés au Musée de Croix à Namur. Les Masuis cultivaient sur les coteaux, la vigne et le houblon et les cotelis consacraient leur énergie à la culture maraîchère.
Composé de plus de 70 danseurs dont 20 enfants appartenant à la section juniors, le groupe présente un répertoire très varié des danses wallonnes traditionnelles : Matelotes, arèdjes, troïkas, polkas, mazurkas, passes-pieds, valses et quadrilles… Toutes ces danses possèdent une signification, intégrée dans le contexte des croyances et des coutumes de nos régions, profondément enracinées dans la conscience et l’imaginaire populaires.
Le groupe a parcouru pratiquement toute l’Europe (Autriche, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Allemagne, Suède, Suisse, Sicile et Sardaigne), ainsi que les Etats-Unis (Wisconsin, Louisiane, Caroline du Nord) et l’Afrique (Sénégal).
Une des dernières prestations prestigieuses, a été donnée pour le Roi et la Reine de Belgique accompagnés du Roi et de la Reine d’Espagne, du Roi de Grèce et du Grand Duc et de la Grande Duchesse du Luxembourg. A l’occasion du 43ème Festival de Folklore de Jambes, la Danse de l’épée ou “ Danse Macrabée ” sera exécutée lors d’un spectacle. Cette chorégraphie difficile et très figurative est uniquement réalisée par des hommes.